Assemblée de Dieu de Chambéry
4, rue François CACHOUD,73000 CHAMBERY | 04-79-62-07-50 |
06-21-13-00-34

Bienvenue à

Eglise Evangélique de Chambéry



Ce mois-ci [24/06/2018]


  • Les dimanches 3 et 10 juin service de baptême
  • Le samedi 9 juin sortie de « l'âge d'or » rendez-vous à l'église à 11h45
  • Le vendredi 15 juin réunion du groupe d'évangélisation à 18h45
  • Samedis 16 juin réunion de sœurs à 14h30 chez Françoise Rotelli
  • Samedi 16 juin à 9h30 conseil d'administration à Chambéry
  • Samedis 9 et 23 juin évangélisation
  • Les mercredis13 et 27 juin réunions chez Maria Maniscalco


Journal de l'église de Chambéry du 01/06/2018


Chers frères et sœurs, le temps des vacances arrive à grands pas et ce sera pour plusieurs l'occasion de prendre un peu de repos bien mérité.

J'ai entendu un jour parler d'un couple qui, pendant des années, a passé ses vacances à construire de leurs propres mains la maison de leurs rêves pour la retraite dans une région magnifique.

Toute l'année, ils économisaient pour acheter les matériaux de construction.

Cela a duré plusieurs années sans jamais prendre du temps pour se reposer et se détendre ou même s'occuper des enfants.

Finalement, le couple a divorcé avant d'arriver à l'âge de la retraite et la maison a été vendue avant d'être terminée.

Ce type d'histoire est assez classique car, à la base, il y a eu un manque de sagesse.

C'est beau d'avoir des rêves, mais ils peuvent parfois se transformer en cauchemar.

Le projet de ce couple n'était pas mauvais à condition de savoir garder un juste équilibre.

Avant d'en arriver au divorce, il y a eu certainement des alertes sérieuses et le fait de passer toutes les économies et les vacances dans la construction de la maison, cela n'a probablement pas arrangé la situation déjà rendue délicate par d'autres difficultés.

Ils auraient dû revoir la façon de gérer leur temps et leur argent.

C'est parfois aussi ce que nous devons faire.

Quels sont les objectifs que nous visons pour nos vacances ?

Il faut impérativement éviter que ce soit une cause de fatigue supplémentaire, d'énervement, de soucis d'argent ou de discordes.

Pour cela, n'ayons pas la folie des grandeurs et sachons privilégier ce qui est sage selon la Parole de Dieu, c'est-à-dire la paix, la joie, la tranquillité en famille avec simplicité de cœur.

Les agences de voyages veulent nous faire rêver, mais ensuite, il faut revenir à la réalité.

L'essentiel est de revenir reposé.

J'ai parfois entendu dire : « Cet été, nous avons fait 4000 kilomètres en camping-car en quinze jours ».

(A cinquante kilomètres/heure de moyenne, cela fait quatre-vingt heures à rouler.)

D'autres reviennent en disant : « C'était bien, mais qu'est-ce qu'on est fatigué et on a tout dépensé! ».

Dans notre société de consommation, l'objectif n'est pas de vous proposer du repos, mais de vous faire dépenser le plus d'argent possible.

Ne nous laissons pas piéger, demandons au Seigneur de nous accorder sa sagesse même dans la gestion de nos vacances.

Oui, la volonté de Dieu est bonne, agréable et parfaite.

Sachons nous y référer.

Préparons nos vacances de façon spirituelle, elles n'en seront que meilleures.

01/06/2018 —    Journal de l'église de Chambéry